Finie, la féérie de Noël. Les sapins, ayant perdu leur superbe avec leurs aiguilles,  sont abandonnés sur la chaussée, à mille lieux de leur place prépondérante au sein de chaque famille en décembre. Les illuminations festives sont éteintes, les poches sont vides à force d’achats de cadeaux et le moral est dans les chaussettes. Le décompte jusqu’au nouvel an, éclairé de fantasques lumières artificielles, se fait dans la joie et la bonne humeur, mais comment affronter le blues de janvier et l’obscurité d’un hiver à peine entamé ?

Voyages en bus

Rien ne vaut un petit séjour à l’étranger pour se changer les idées. Vous n’aurez pas besoin d’une fortune pour ce faire, il vous suffit d’opter des moyens de transport économiques, dont le bus est le roi. Les lignes de bus Paris-Londres abondent, et le trajet à bord de l’autocar iDBUS Paris Londres compte parmi les plus confortables, offrant un excellent rapport qualité prix, avec une connexion Wifi gratuite à bord et des sièges spacieux, au Prix Mini de 39€. Les départs se font à partir du centre ville (Bercy) ou de l’aéroport Charles de Gaulle.

Anti-blues à Londres

Pourquoi Londres ? La capitale anglaise vibre en toute saison. Trépidante et colorée, cette ville qui n’a peur de rien représente un excellent antidote à la déprime saisonnière. Si vous y avez des amis, vous pourrez passer un séjour sans frais d’hébergement – solution parfaite pour les fins de mois difficiles. Pour les autres, consultez le site airbnb pour une location d’appartements et de studios à petits prix, ou optez pour des auberges de jeunesse ou des Bed & Breakfast.  Sur place, vous n’aurez pas besoin de trop dépenser pour passer un bon moment : la plupart des musées de la ville sont gratuits (hors expositions temporaires), les jardins de la capitale offrent un excellent cadre aux balades bucoliques en famille ou en amoureux, et de nombreuses chaines de restaurant proposent des menus sains et délicieux à des prix plus qu’abordables (mention spéciale à Wahaca, restaurant mexicain aux plats succulents). Si vous aimez le patinage sur glace, donnez-vous en à cœur joie à l’une des nombreuses patinoires publiques érigées dans la ville : celle de Hyde Park, dans un écrin de verdure, ou celle, plus modeste, à l’ombre du Musée d’Histoire Naturelle, ou encore la patinoire Eyeskate, avec vue sur la Tamise et la grande roue.

Ne vous laissez pas abattre en cette saison – l’hiver est encore long et la vie est trop courte pour se laisser aller à l’hibernation. Si vous vous dépêchez, vous pourrez également profiter des derniers jours de soldes à Londres – les prix cassés (jusqu’à 80% de réduction sur le prix d’origine) vous permettront sans doute de faire d’excellentes affaires à petits prix.