Si voyager engendre des dépenses plus ou moins considérables, ce sont généralement les billets d’avions et les excursions/visites qui font éclater le budget vacances/voyages.

Ceci dit, il est tout à fait possible de diminuer son enveloppe « logement« , sans pour autant dormir dans des endroits sordides, afin de profiter au mieux de ses voyages à courte ou longue durée.

Et pour pouvoir dormir à petit prix, il existe plusieurs façons. Exit les hôtels trop chers !

Couchsurfing

Le principe du couchsurfing est très simple : vous créez votre profil de couchsurfer sur le site https://www.couchsurfing.org en affichant sur votre page la réponse à la question : pouvez-vous héberger ?

  • Oui
  • Peut-être
  • Pas pour le moment (mais je peux prendre un verre)
  • En voyage

Et voilà comment tout commence pour rechercher un canapé qui puisse vous être gracieusement offert le temps de votre visite à l’endroit que vous souhaitez découvrir.

De cette façon, les autres couchsurfers sauront ce que vous recherchez et ce que vous pouvez offrir ou non.

Vous pouvez compléter tout un tas d’informations à propos de vous, de ce que vous aimez ou non, de vos voyages passés, actuels ou futurs et tout ce qui pourrait servir aux autres couchsurfers à en savoir plus sur vous pour peut-être vous héberger voire profiter de votre canapé.

En bref, si vous souhaitez pratiquer le couchsurfing, il est important de remplir votre profil au maximum.

Un moyen idéal de se loger sans frais en échange d’un hôte qui sera votre guide et vous permettra de rencontrer d’autres personnes (en fonction de ses disponibilités évidemment).

StartupStay

Dans le même esprit que Couchsurfing, StartupStay est cependant destiné aux entrepreneurs nomades.

En gros, c’est une communauté uniquement destinée à s’héberger entre entrepreneurs, gratuitement, en échange (tout naturel) de conseils et autres aides dans un domaine professionnel commun (ou non). Ces échanges ont pour but de permettre à celui qui reçoit d’obtenir une contre-partie non financière en vous accueillant.

En bref, un moyen de se faire héberger gratuitement en échange d’un savoir et de conseils dans un domaine professionnel commun/utile à votre hôte.

Chez l’habitant

Là, il faut y aller au culot mais dans certains pays, comme en Asie par exemple, les gens sont tellement accueillants et intrigués par les cultures différentes de la leur qu’ils vous offriront de quoi vous loger gratuitement au moins le temps d’une nuit.

Une expérience unique qui vous fera le plus grand bien pour découvrir au mieux l’endroit dans lequel vous voyagez. Nous gardons un souvenir mémorable de l’accueil de Jean, qui nous à accueilli dans sa villa tout près du sublime Casino d’Annecy ou nous avons d’ailleurs gagner quelques euros à la roulette, argent que nous aurions aussi pu gagner sur Casinosenlignefrancais.fr

Guesthouse

En version française, on appellerait ça une maison d’hôtes. Bien moins chère qu’un hôtel (sauf pour certaines qui se basent sur un marché haut de gamme), une guesthouse vous permettra d’avoir un lit (avec ou sans petit-déjeuner, ça dépend) à un tarif généralement (très) abordable.

Sinon, vous pouvez toujours trimbaler votre tente pour faire du bivouac mais bon, en ville, vous risquez d’avoir des difficultés pour trouver un terrain où planter vos sardines !

Echange d’appartements

On y pense pas forcément et pourtant, c’est une méthode en plein boom. A ce propos, plutôt que de louer un appartement à Malte pour les vacances, l’échange de votre appartement contre celui d’un résident maltais vous permettra donc de vous loger à moindre coût.